Installation à Andenne


Le sommeil où nous sommes


    On perdrait la tête à contempler tant de beauté. Je n'ai jamais été si proche, ça n'a jamais sonné si juste. La lumière me traverse avec douceur. Le dégoût glisse et se perd dans le courant de l'onde qui me nettoie. Son visage me sourit. Elle a l'air heureuse. Ses cheveux continuent de flotter derrière mes yeux... l'air que je bois fait éclater mes poumons. Je suis en sueur. La lumière m'a quitté. Dehors le froid colle. Le désir s'est tu depuis longtemps. Haïr ne me sert plus à rien. J'ai épuisé ceux qui m'ont aimé.